Raphaël a grandi dans la ferme familiale d’un petit village à côté de Strasbourg dans l’est de la France. Après des études d’aménagement du territoire, d’éducation à l’environnement, de communication visuelle et d’architecture du paysage, il démissionne du bureau d’urbanisme et d’architecture Suisse pour partir voyager. Après l’Albanie, la Grèce, la Nouvelle-Zélande et l’Australie pour se chercher, c’est au Cambodge qu’il crée Travel Roll… une sorte de test de vie personnel !

“ Faire du carnet de voyage, c’est un rêve de gosse ! Partir explorer le monde en visitant des vies passées, imaginer des mondes futurs, prendre son temps pour s’asseoir, contempler, regarder, détailler un paysage, une culture, tenter de changer de lunette, de voir autrement, d’apprendre, de comprendre l’humain, de se connaître soi-même aussi… surtout… beaucoup ! Le dessin aide à ne pas oublier, pour la mémoire, pour se souvenir, pour raconter, pour rêver. Il nourrit d’authenticité, de profondeur, de sensibilité, de vrai. ”

Travel Roll  ce sont des carnets de voyage sous forme de rouleau au format de 15 cm x 150 cm. Enroulé sur la bibliothèque comme une relique moderne ou encore encadré dans un tableau au format atypique, c’est à travers le ressenti et un regard sensible que le rouleau se déroule comme une prière bouddhique racontant une partie de l’histoire et de la vie Cambodgienne.