Des souvenirs de son enfance, comme le brouillard moussu recouvrant l’immense plaine du Tarn et de la Garonne au delà des vallons de son Quercy natal, ou sa découverte du vélo, ont déterminé son goût pour la géographie, les vastes espaces, les horizons lointains. Après une grande école de commerce, il a mené une carrière internationale sur différents continents. Passionné d’Amérique du Sud, il a profité de sa retraite à 65 ans pour réaliser un rêve longuement muri : parcourir à vélo la  « Carretera Austral » route mythique à l’extrême sud de la Patagonie Chilienne.