En 2010, Marie Stricher, artiste lyonnaise nomade découvre la drogue du dessin de voyage in situ ! Elle succombe illico à cette marotte addictive et devient « croqueuse compulsive ». Le portrait étant son thème de prédilection, elle anime des stages Portrait et Carnet de voyage par le biais de l’Association » Couleurs Vagabondes » à Lyon, et participe à différents festivals de carnets de voyage, Carcassonne, La Roque d’Anthéron, Suze la Rousse, Beaurepaire, Clermont-Ferrand.

La suite est une belle histoire de rencontres. 2015, la découverte de l’Ouzbékistan et l’amitié sincère avec Iroda, guide francophone, donnent un nouvel élan à ses échappées belles.
Elle auto édite son premier carnet sur ce pays et poursuit l’aventure, aiguillonnée par l’envie de connaître les « Stan » alentour. Septembre 2018, elle passe la frontière du Kirghizstan où l’attend Alexandre, guide Kirghize francophone et la fabuleuse histoire des rencontres se perpétue.
2017, 2018, 2019, chaque année, rendez-vous est pris pour des stages « carnets de voyage en Asie centrale » avec la complicité de ses amis guides.
Juste après le stage au Kirghizstan, en Octobre 2019, Alexandre l’assiste pour un ultime repérage au Tadjikistan, dont les sommets du Pamir et la mythique route M41 hantent les rêves d’aventuriers des cimes et trekkeurs chevronnés. Brutalement rattrapés par la pandémie, les projets s’annulent. Mais nul doute qu’ils reprendront dès que la situation le permettra.

Portfolio de l'artiste