Né en 1957 à Fès (Maroc), amputé du Père deux ans et demi plus tard à Beni Isgen (Algérie), Marc Mangin parcourt le monde depuis le milieu des années soixante-dix : l’Europe d’abord, puis – dans l’ordre et parfois même dans le désordre – l’Afrique du Nord, l’Afrique noire, le Proche et le Moyen-Orient et, enfin, l’Asie.

«Photographe errant », « écrivain vagabond » tournant résolument le dos à l’information-spectacle mise en scène et calibrée entre deux pavés de publicité, il poursuit un travail d’auteur dans une approche résolument humaniste.

Ouvrage à paraître prochainement : Hindi Kano

Autres ouvrages :

Instants damnés (H-C, 2009)
Philippines : Instants d’années (éditions Eurasiape, 2002)
Chine (éditions Nord-Sud Export / Le Monde, 2000)
Hong Kong Éternelle (éditions Asa, 1997)
Manille Éternelle (éditions Asa, 1995)
Les Philippines (éditions Karthala, 1993)