Il est difficile de dire que l’on prend une photographie, c’est l’endroit, la scène ou la rencontre qui créent le fragment figé de l’instantané.
La photographie prend naissance dans les émotions, les regards, et les instants qui rythment la vie de tous les jours.
Au cœur de la rue et au plus près des Hommes, nous immortalisons la beauté du vivant.

Loïc Terrier, 30 ans, est devenu photographe et réalisateur en parcourant les routes du monde. Autodidacte, il se passionne pour ces moments de vie éphémère : une émotion, un sourire, un regard.

La photographie est pour lui une forme de contemplation de la vie, de notre réalité impermanente et insaisissable. Elle en capture des fragments pour en faire apparaitre la plus belle des lumières ou la plus profonde des ombres.

Après plusieurs voyages au long cours en Asie du Sud-est et en Océanie, il tombe amoureux de l’Inde où il y séjournera près d’un an. Le fruit de ce voyage initiatique sera pour lui le début d’une nouvelle aventure avec la réalisation d’un long métrage, d’une exposition et d’un livre photographique : « Inde, une aventure humaine de 13000km au guidon de nos motos ». En 2020, un second long métrage né d’un voyage avec Jonathan Lux et Jérémie Bonament Teboul, « Akdhar, le sel du désert » : une immersion artistique dans les communautés nomades du plateau de l’Adrar en Mauritanie. Un livre et une exposition voient également le jour.

Il anime régulièrement des stages photo au Maroc (Chefchaouen, vallée de l’Ourika…) et en France.

Jonathan Lux, 31 ans, devenu photographe et réalisateur depuis que la nature et les peuples du monde lui ont envoyés leurs plus beaux clins d’œil. Plus qu’un simple instant, il souhaite capturer la vie de tous les jours et la sincérité des regards qu’il croise à travers sa photographie.
Il aime parcourir avec intuition les minuscules routes qui mènent aux rencontres. Après de multiples voyages au fin fond de l’Asie du sud-est et de l’Océanie, son long périple à moto en Inde, en 2015, marque un tournant important dans sa vision de la vie.

Partisan de la simplicité, lorsqu’il ne se cache pas derrière l’objectif de son appareil ou dans sa tente autour d’un feu de bois, on le retrouve bien souvent les pieds dans le potager à faire pousser de quoi se régaler.

Films

Akhdar, le sel du désert
producteurs Loïc Terrier, Jérémie Bonamant et Jonathan Lux – 47′ – 2020

Documentaire artistique, fruit de la rencontre entre Jérémie Bonamant, Loïc Terrier et Jonathan Lux, illustrateur, réalisateurs et photographes.
Prétextant la remontée du sel depuis la côte jusque dans les villages nomades, ils partagent avec nous le quotidien des hommes et des femmes du Sahara mauritanien. Vous y découvrirez notamment l’histoire d’Ali, un chamelier ayant parcouru le désert à l’époque des grandes méharées.

Dans ce territoire où la vie est si fragile, sont-ils les derniers témoins d’un peuple aux valeurs et aux coutumes à l’avenir incertain ?

Inde, une aventure humaine de 13 ooo km au guidon de nos motos
production lolo&johnphotographers – 55′ – 2019

Après avoir parcouru ensemble plus de 13 000 km à moto à travers le sous-continent Indien pendant près d’un an, Lolo et John partagent les bribes de cette aventure au contact de la rue et au plus près des habitants.

Une invitation au voyage sur les routes indiennes, à travers les plaines désertiques du Rajasthan jusqu’aux plus hautes routes du monde des sommets Himalayens. Un plongeon au coeur des mégalopoles, une immersion dans les rites bouddhistes ou musulmans.

Un regard authentique, artistique et sensible porté sur l’humilité et la diversité qui font la richesse de ce pays.