Très tôt, Jeanne se passionne pour la géographie… De sa Savoie natale aux Balkans, en passant par le Québec ou l’Estonie, de nombreux voyages ont nourri une enfance à marcher et à s’émerveiller. Ses carnets de voyage l’accompagnent, évoluent au fil des ans. Elle commence à autoéditer ses nouvelles culinaires en 2004, de retour d’un voyage de treize mois en Europe avec son compagnon. Jeanne aime concocter des courts récits qui mettent en scène les rencontres, les lieux, les pierres ou les oiseaux.

Depuis, l’aventure se poursuit en famille. L’inspiration vient dans le voyage et la marche. Grimper les sommets des Ecrins ou retourner en Roumanie à la saison des foins offrent une disponibilité d’esprit, que le voyage soit proche ou plus lointain. Jeanne déroule un fil et tisse une nouvelle histoire. Une recette de cuisine s’invite, et la nouvelle se remplit de saveurs, les mots à la bouche.

Journaliste géographe, elle travaille depuis sa maison, entre la rivière Drôme et le Vercors. Elle aime questionner des sujets liés à l’environnement, au développement durable, au monde rural, à l’Histoire.

Son dernier ouvrage, Le voyage de la Drôme, a été réalisé avec Jean-François Galmiche, un prétexte pour des escapades et une aventure libre entre textes et aquarelles, imaginaire et réel.

Jeanne Aimé-Sintès