Guillaume Deloire est un « diariste » : depuis des années il noircit des carnets (notes, souvenirs, petits poèmes) et photographie quotidiennement sa vie, sa ville, sa famille. Il a beau avoir déjà voyagé aux antipodes, ce qu’il préfère aujourd’hui, c’est s’aventurer près de chez lui comme au bout du monde, en périphérie de ville, dans des territoires en mutation, et aller à la rencontre d’êtres en marge.

Son travail le plus récent est une exploration de la zone industrielle de Gennevilliers (Hauts-de-Seine, qui a déjà donné lieu à une exposition photographique intitulée Zone(r), ainsi qu’à un récit s’apparentant à un journal de bord, Le Graillon, dont la publication est prévue pour 2017.

Guillaume est petit-fils d’ouvriers, et attaché culturel pour la ville de Gennevilliers depuis 2008.