Vivant à Marseille, étant normalement illustrateur et dessinateur de bande-dessinée, il dit qu’il perd son temps à peindre dehors. Arbres d’Orient, pylônes électriques, carcasses, rues, si possible bondées. Quelques livres ont vu le jour chez Cambourakis, Le port a jauni… Il édite aussi ses carnets en petits livres.