LE VOYAGE AU COEUR DES LIVRES – RENCONTRES ÉCRIVAINS 2022

Un temps de rencontre avec des écrivains qui racontent le monde.
Polydome – Forum – Espace rencontres écrivains

Les auteurs de littérature de voyage entraînent les lecteurs entre expéditions exotiques et voyages familiers.
Véritables moments privilégiés, les rencontres permettent de partager les expériences et périples des écrivains.

Samedi 19 novembre 2022

Lydie Lescarmontier

De 11h00 à 11h45

La voix des pôles, éditions Flammarion 

Quand Lydie Lescarmontier embarque à bord de L’Astrolabe, elle ne connaît que sa destination : l’Antarctique, via les 40es rugissants puis les 50es hurlants. Partie en expédition scientifique pour observer l’évolution des glaciers, elle ignore encore qu’elle sera marquée à jamais par cette aventure : le mal de mer, l’exiguïté des espaces comme des relations sociales, le risque vital omniprésent et l’insignifiance de l’homme dans un milieu aussi hostile que suffocant de beauté. Peu à peu, son sujet d’études – la glace – devient une dévorante passion.

Solenn Bardet

De 14h00 à 14h45

Les Veilleuses, éditions Robert Laffont

Les Veilleuses donne la parole à Tulipamwe, jeune femme tiraillée entre un père français et une mère himba. À travers son parcours, on est plongé dans un monde où les huttes circulaires suffisent à s’abriter et vivre, où les femmes s’enduisent le corps de terre rouge, où jamais ne s’éteint le feu sacré, lien permanent entre vivants et morts. Confrontée à la violence de l’histoire, Tulipamwe s’engage dans une lutte pour préserver sa culture ancestrale et empêcher la construction d’un barrage qui viendrait inonder la vallée dans laquelle elle a grandi.

Karen Guillorel

De 15h30 à 16h15

Losar, mon Nouvel An tibétain, Le Passeur éditeur

À la fin de l’automne 2019, Karen Guillorel, impénitente voyageuse, veut fêter Losar, le Nouvel An tibétain. Elle n’est pourtant ni bouddhiste ni même fascinée par cette spiritualité. Mais dans Losar, elle entend « le hasard » en langue des oiseaux et veut s’en remettre à sa bonne étoile. Cette année-là, il se fête du 24 au 26 février 2020 du calendrier grégorien. Dans l’Himalaya, ce seront les premiers jours de l’année 2147 pendant lesquels auront lieu les danses singulières des moines masqués qui incarnent les divinités de la Lumière et de l’Ombre.

Dimanche 20 novembre 2022

Françoise Ardillier-Carras

De 10h30 à 11h15

À l’ombre de l’Ararat, éditions Transboréal

« L’Arménie est un pays d’une richesse inouïe : paysages volcaniques, promontoires vertigineux, canyons ponctués de milliers de sites monastiques et de stèles. Fascinée par l’âme de son peuple, par les modes de vie en montagne, j’ai été témoin privilégié de ces existences ballottées par l’Histoire, relatées dans les récits familiaux et ceux des voyageurs des siècles passés. Ils ont guidé mes pas de géographe pour “entrer” dans les villages et dans les familles, si attachantes que j’ai souhaité faire connaître et aimer l’Arménie et les Arméniens. »

Katia Astafieff

De 14h00 à 14h45

La Fille qui voulait voir l’ours, éditions Arthaud

Seule, en pleine nature sauvage dans les forêts profondes du sentier canadien des Appalaches, Katia Astafieff a beau être une grande marcheuse, son voyage a été bien plus difficile et mouvementé que prévu ! Surtout lorsque les ours rôdent. L’auteure à succès de Comment voyager seule quand on est petite, blonde et aventureuse (Pocket 2018, éditions du Trésor 2016) nous embarque au cœur du wilderness.