SPECTACLES VIVANTS

LES VOIX AFGHANES

Samedi 19 novembre à 18h à Polydôme 

Un spectacle pour faire entendre les voix de femmes afghanes, leurs révoltes et leurs espoirs. Des lectures en persan, traduites en français, de textes contemporains écrits par des poétesses afghanes qui seront agrémentées de chansons.

Face aux événements sombres qui plongent chaque jour davantage l’Afghanistan dans le chaos, les poètes continuent d’écrire et de faire entendre leur voix depuis Kaboul ou leur pays d’exil.

Ce sont ces voix de femmes, résistant au quotidien par leurs mots et qui racontent aussi leurs histoires d’amour, que nous allons découvrir dans leur langue d’origine, le persan. Belgheis Alavi, poétesse afghane, nous en donnera lecture et Dalie Farah, écrivaine, nous en lira une traduction en français.

Nous aurons, durant ce spectacle de lecture poétique qui tend vers l’universel, le plaisir d’écouter une autre voix afghane, celle du chanteur Arash Barez, accompagné de sa guitare. Des voix pour l’espérance.

Un événement émouvant, pour ne pas oublier ce pays meurtri.

Ce spectacle est proposé et présenté par Olivier Weber.

Protagonistes :

 

Belgheis JAFARI-ALAVI, chercheuse et enseignante de persan à l’Inalco

Belgheis a fait une thèse sur la littérature de voyage en Afghanistan. Par ailleurs, elle a été engagée dans des projets scientifiques en lien avec ses champs de recherche que sont notamment la littérature et les études culturelles avec une dimension appliquée aux enjeux sociaux et politiques d’Afghanistan, comme la migration et la culture orale.

 

Arash BAREZ, chanteur afghan

Célèbre musicien et présentateur d’émissions culturelles afghanes, il a dû quitter son pays en 2021 et a été accueilli en mars 2022, avec sa famille, par la Ville de Clermont-Ferrand. Au cours des quinze dernières années, il a donné de nombreux concerts télévisés, en direct ou de rue, dans différentes régions d’Afghanistan, d’Herat à Kaboul en passant par Bamiyan et Mazâr-e Charîf.

Homme engagé, il œuvre pour plus de justice, pour la paix et contre l’extrémisme au travers de sa musique et de son style qui lui est propre, ainsi que par son implication dans le milieu culturel afghan.

 

Dalie FARAH, écrivaine

Née en Auvergne en 1973, Dalie Farah est agrégée de lettres et enseigne la littérature et la philosophie en classes préparatoires à Thiers. Son premier roman, Impasse Verlaine (Grasset, 2019), a été très remarqué et distingué par neuf prix littéraires. Son deuxième roman, Le Doigt (Grasset, 2021), a reçu le grand prix de l’Héroïne de Madame Figaro.

CONCERT DESSINÉ, BLAST X BENJAMIN FLAO

Dimanche 20 novembre à 18h à la Coopérative de Mai

Le très imaginatif “Blast”, trio de musiciens déployant son univers autant du côté du jazz que de la pop et choisissant aussi ses couleurs dans les sortilèges chatoyants des musiques électroniques, a toujours cherché à nourrir son inspiration du côté d’une dimension théâtrale et aussi des univers de la bande dessinée.

La rencontre entre BLAST et le dessinateur BENJAMIN FLAO exprime une rare et fascinante interaction entre les élaborations d’un trio musical aventureux et la traduction qu’en restitue un dessinateur, qui transpose en images nouvelles chaque morceau (ou épisode) du concert – et il n’est pas interdit de penser qu’en retour les images influent sur le cours de la musique : on improvise des deux côtés.

Le résultat, saisissant, provoque une double lecture. En direct, de disciplines artistiques en dialogue (on voit le dessinateur à l’œuvre sur la scène comme les trois musiciens, son travail se traduit sur l’écran), chaque morceau fait l’objet d’un “commentaire” graphique, d’une histoire. L’orchestre nous conte ainsi une dramaturgie sonore d’où le dessinateur imagine, à chaque fois, une narration visuelle originale.