HORS LES MURS – SÉANCE DE COURTS MÉTRAGE À LA JETÉE

Vendredi 19 novembre à 18h30
La Jetée - Salle de projection - 6 place Michel-de-L'Hospital 63000 Clermont-Ferrand

Dans le cadre de la 21e édition du Rendez-vous du Carnet de Voyage, Sauve qui peut le court métrage propose une carte blanche. À travers 4 films courts récompensés au festival du court métrage de Clermont-Ferrand, nous vous invitons à un tour du monde géopolitique vu à travers différents genres (fiction, documentaire) et différentes techniques (prises de vues continues ou image par image). Une programmation qui nous offre un regard neuf sur le passé pas si lointain du Chili, de la Roumanie, de l’Algérie ou encore de l’Allemagne, afin d’étudier l’impact de cette mémoire collective sur nos existences actuelles.

🎟️ Entrée libre et gratuite
😷 Pass sanitaire et masque exigés

SOUVENIR SOUVENIR

Souvenir Souvenir
Bastien Dubois

France / 2020 / Animation / 15’10”

Pendant dix ans, j’ai prétendu faire parler mon grand-père sur la guerre d’Algérie. Aujourd’hui, je ne suis plus sûr de vouloir entendre ce qu’il a à dire… ni d’avoir envie de faire ce film, d’ailleurs.

CADOUL DE CRACIUN

Cadoul de Craciun
Bogdan Muresanu

Roumanie / 2018 / Fiction / 23’00”

Le 20 décembre 1989, quelques jours après la répression sanglante du régime de Ceausescu à Timisoara, un père de famille s’aperçoit avec horreur que son fils a écrit une lettre au Père Noël en lui indiquant que son papa souhaitait la mort de Ceausescu.

SANTIAGO 1973-2019

Santiago 1973-2019
Paz Corona

France / 2020 / Documentaire expérimental / 11’00”

Depuis le 18 octobre 2019, les rues de Santiago du Chili ne désemplissent pas. Le peuple dans la rue demande de la dignité. Le gouvernement du président Piñera, en augmentant le prix du ticket de métro, a déclenché une crise sociale sans précédent depuis les années 70.

MASEL TOV COCKTAIL

Masel Tov Cocktail
Arkadij Khaet, Mickey Paatzsch

Allemagne / 2020 / Fiction / 30’00”

Dima a frappé Tobi. On lui demande de présenter des excuses, mais il n’en est pas vraiment désolé. Il se met en route pour aller voir Tobi. Sur son chemin, il croise des personnes représentatives de la société allemande et se rend compte d’un problème récurrent : son identité germano-juive.