AU COEUR DU VOYAGE – DÉBATS ET RENCONTRES

Des débats ou rencontres pour croiser les regards

À la Coopérative de Mai

« Le voyage, disait Ryszard Kapuscinski (*), est un acte particulièrement grave car chacun de nos pas nous rapproche de l’Autre ». Cette évocation du voyage en une exposition volontaire et personnelle à l’altérité traduit bien l’Intention de l’IFAV : rassembler des voyageurs, de fait ou de cœur, pour partager dans nos nomadismes éphémères ou au long cours, pour nos loisirs ou les obligations de notre métier, une expérience et une sensation au monde. Le carnet de voyage cristallise par sa singularité cette Intention et donne à voir le regard sur l’ailleurs.

Les « Rencontres Il Faut Aller Voir » forment cet espace d’échanges et de débats, sans ambition conclusive, où les regards se croisent, se confrontent et s’enrichissent pour, ensemble, amateurs d’un jour ou arpenteurs infatigables, mêler les expériences, les avis, les interrogations dans toute leur diversité.

Ecrivains, reporters, réalisateurs, carnettistes et le public lui-même se retrouvent ainsi dans des espaces et des moments pour porter sur le monde un regard ouvert, curieux, qui veut comprendre sans chercher à juger.
Un regard qui donne leur place à toutes les convictions et toutes les approches sans intention partisane ; engagés à montrer la diversité du monde et notre rapport à ses vérités.

(*) grand reporter polonais 1932-2007

Samedi 17 novembre

Sur les pas de Louis Kahn : architecte de la ville

de 11h30 à 12h30
Hugo Barros Costa
(architecte – Urban Sketcher) & François Bouchaudy (président de la Maison de l’Architecture). Rencontre animée par Eric Gauthey. En partenariat avec la Maison de l’Architecture pour son 10ème anniversaire.

Hugo Barros Costa

Louis Kahn n’était pas qu’un « designer » d’objets urbains. Il portait un regard plus large sur la ville qu’il dessinait volontiers lors de ses pérégrinations. Hugo Barros Costa est parti sur ses pas, a retrouvé les lieux et les angles, a croqué à son tour ces paysages urbains.
Ces regards sur la ville font appel au design, à l’urbanisme, à l’histoire, à l’humeur, au regard, à la poésie … architectes de la ville.
François Bouchaudy, président de la Maison de l’Architecture Auvergne, portera son regard sur ces architectes et la lecture de la ville.

Croquer la ville

de 16h30 à 17h30
Hugo Barros Costa (Architecte – Urban sketcher), Yann Lesacher (carnettiste) et Emdé (carnettiste – Urban sketcher).
Rencontre animée par Serge Lequint.

Emdé

Ils sont des carnettistes que l’on pourrait qualifier de compulsifs, ils investissent en groupe ou en solo les rues des villes du monde pour les saisir dans leur instantanéité et leur poétique. Ils croisent ensemble ou à distance leur regard. Mais peut-on croquer la Ville ?

Dimanche 18 novembre

Le voyage (eur) est foutu

de 11h00 à 12h00
Cédric Gras (écrivain) & Guillaume Jan (journaliste).
Rencontre animée par Eric Gauthey.

Cédric Gras & Guillaume Jan

Russel Banks l’a écrit « les voyages que l’on fait sont souvent des voyages dans le passé ». Peut-on encore voyager aujourd’hui entre le tourisme généralisé, la mondialisation et l’uniformisation, entre réseaux sociaux et conflits ? Sommes-nous réduits au tourisme et à la nostalgie des voyages du passé ?
Cédric Gras et Guillaume Jan porteront le débat par leur regard, leur singularité et leurs expériences.

ANNULÉ
A propos du projet Migrations, Clermontois venus d'ailleurs
La migration comme aventure humaine : l'expérience particulière de Clermont-Ferrand

de 14h30 à 15h30
Agence Troisième pôle

migrations

Dans le cadre de l’exposition de la Ville de Clermont-Ferrand, et en relation avec Effervescences, cette rencontre ira au cœur de ce qui fut longtemps, pour beaucoup, la forme essentielle du voyage.
Elle appréhendera plus spécifiquement les migrations successives qui ont jalonné l’histoire de la ville et contribué à la constitution de la cité cosmopolite et interculturelle qu’est Clermont-Ferrand aujourd’hui.
Dès l’Antiquité, puis de l’exode rural aux premières mobilités internationales, de l’immigration liée à l’industrialisation, à l’urbanisation et aux conflits internationaux, jusqu’aux migrations économiques plus contemporaines, des populations se sont installées à différentes époques à Clermont-Ferrand. Elles sont venues prendre part à son histoire et ont contribué à dessiner le portrait de cette ville riche de toute sa diversité.
La rencontre met en perspective histoires collectives et individuelles à travers une démarche scientifique, culturelle et sensible.