ZOOM SUR… JAUME JANE

Le Urban Sketcher, Jaume Jané a repris ses crayons après un tour du monde de 7 mois

Les Urban Sketchers Barcelona sont de retour au festival et parmi eux on a rencontré Jaume Jané qui a repris goût au dessin à la suite d’un tour du monde de 7 mois.

Pourquoi avoir rejoint le réseau des Urban Sketchers Barcelona ?

Je dessine depuis que je suis enfant mais vers l’âge de 10 ans je me suis arrêté. En 2015, j’ai fait un tour du monde de 7 mois. Je prenais uniquement des notes dans un carnet puis j’ai retrouvé confiance en moi et je me suis remis à dessiner dans ce carnet. En 2016, quand je suis rentré chez moi, à Barcelone, j’ai découvert cette communauté de dessinateurs que j’ai tout de suite aimée.

Qu’exposes-tu au festival ?

Chaque dessinateur du collectif expose un dessin. Mon dessin représente une rue de Barcelone : Carrer d’Aiguafreda que j’ai dessinée pendant un cours de dessin. J’ai choisi cet endroit car c’est une vieille rue.

Quels sont tes projets ?

On voudrait créer un livre avec un dessin d’une centaine d’Urban Sketchers. On aimerait le publier d’ici un an.

Si tu pouvais partir n’importe où, demain, où irais-tu ?

En Chine parce qu’il y a une culture très différente de la nôtre et pour voir les statues des guerriers chinois Xian.

Tu es plutôt Instagram, Snapchat, Twitter ou Facebook ?

Facebook pour garder des liens avec de vieux amis et Instagram pour découvrir de nouvelles personnes.