L’ORCHESTRE D’AUVERGNE À TOKYO

L’exposition relate le séjour de l’Orchestre d’Auvergne au Japon réalisé du 30 avril au 8 mai 2017 à l’occasion de la Folle journée à Tokyo, version nippone du célèbre festival de musique classique du même nom, organisé à Nantes par René Martin.

Du 15 septembre au 13 octobre 2017 à l’hôtel Mercure, 1 avenue Julien 63000 Clermont-Ferrand
Du 7 avril au 8 juin 2018 à l’Opéra-Théâtre de Clermont-Ferrand, 22 boulevard Desaix 63000 Clermont-Ferrand

[D’autres dates à venir]

L’EXPOSITION

La Folle Journée à Tokyo est le plus gros festival de musique classique au Japon. Organisé au Tokyo International Forum pendant la Golden Week, semaine de vacances printanière des Japonais, il comprend plus de 200 concerts et réuni environ 600 000 spectateurs, de nombreux artistes internationaux et seulement deux orchestres français, dont un orchestre de chambre : l’Orchestre d’Auvergne, fidèle partenaire de cette manifestation.

L’emploi du temps des musiciens est chargé : de brèves répétitions et six concerts comprenant 6 programmes différents, le tout concentré sur 3 jours. Des œuvres de Schubert, de Falla, Sibelius, Bach, Haendel, Telemann, Boccherini, Respighi, Mozart, Hosokawa, l’Orchestre d’Auvergne joue sous la direction de Roberto Forés Veses, et est accompagné de solistes japonais ou d’autres musiciens lors de certaines représentations.

L’exposition présente le travail de Sébastien Lebègue, auteur photographe et illustrateur installé à Tokyo depuis 2008.

L’Orchestre d’Auvergne, en partenariat avec l’association Il faut aller voir organisatrice des Rendez-vous du carnet de voyage, propose à l’auteur de les accompagner pendant l’ensemble de leur séjour.

Ce dernier note le quotidien tokyoïte des visites et découvertes culturelles de l’orchestre qui s’imprègne de l’atmosphère japonaise avant de se plonger corps et âme dans les concerts du festival.  Entre croquis notés sur le vif et photographies, Sébastien Lebègue propose une vision recomposée qui mêle la fluidité des motifs traditionnels japonais à celle de la musique classique.

Slider

L’AUTEUR

Membre de Tokyo-Ga/Forest Among Us, représenté par les agences photo Gamma-Rapho et ANA, directeur d’Akamaru Photography, et directeur artistique du magazine Eclectiques, Sébastien Lebègue est photographe et dessinateur basé à Tokyo depuis 2008.

Attiré par l’humain et ses cultures, Sébastien Lebègue produit des documentaires photographiques et dessinés.

Après des études en arts appliqués et en architecture à Marseille, il affirme son écriture photographique à l’université de Strasbourg. Il enseigne l’art en France et en Polynésie Française pendant une dizaine d’années durant lesquelles il crée plusieurs carnets personnels associant des séries photographiques à ses croquis et notes écrites.

Indépendant depuis 2007, il est révélé en 2010 par deux ouvrages publiés sur les îles Marquises et sur la ville de Tokyo. Puis il est primé en 2012 lorsqu’il est sélectionné par la Bourse du Talent et lauréat du concours Sophot dédié à la photographie sociale pour un reportage réalisé sur le tsunami au Japon. Il expose cette même année à Londres, Paris, Bruxelles et Papeete, puis en février 2014 au Indianapolis Museum of Art (Indianapolis, Etats-Unis) pour la rétrospective de Robert Indiana.

En 2013 et 2014, il réalise un reportage d’intégration consacré à la Coutume Kanak en Nouvelle- Calédonie qui donnera lieu à une grande exposition au Centre culturel Tjibaou à Nouméa de novembre 2014 à Août 2015 et dont les productions entreront au Fond d’art contemporain Kanak et Océanien (FACKO). L’exposition suivra une itinérance, d’abord au Japon à Tokyo au Roppongi Hills, à l’Institut Français  et à la Maison franco-japonaise en 2016, puis en France pour une programmation en 2018 avec la Maison de la Nouvelle-Calédonie à Paris.

Depuis 2014, entre ses reportages réguliers et son activité de photographe à Tokyo, Sébastien  Lebègue consacre la majeure partie de son temps à l’étude et à la rédaction du livre Coutume kanak, ouvrage de plus de 400 pages à paraître fin 2017.