Carnettiste, illustratrice, aquarelliste,  elle perçoit le dessin comme un outil de connaissance et de compréhension de notre environnement, apaisé et intuitif.

Pour elles, ses carnets sont l’écho d’un échange choisi avec le monde extérieur, épelant les coordonnées d’une topographie personnelle.
En sortant des Beaux-Arts d’Angoulême, elle travaille quelques années dans le dessin animé puis se tourne vers le dessin in situ et l’aquarelle.

Elle consacre ses carnets à la spéléologie, au Lot et au Périgord et elle a récemment participé en tant que plasticienne à la réalisation du fac-similé de Lascaux IV.