CLERMONT DESSINE – L’INTERVIEW DE GERARD MICHEL

« L’homme qui dessine comme d’autres font des confitures »

Certains ont connu Gérard Michel à l’Institut Supérieur d’Architecture Saint-Luc, à Liège, où il a enseigné l’architecture, le dessin et la géométrie descriptive de 1978 à 2012. D’autres l’ont croisé en tant que correspondant du groupe Urban Sketchers, à Liège. D’autres encore l’ont vu aux symposiums des Urban Sketchers à Portland, Lisbonne, Barcelone et Manchester… Des « fans » ont également suivi ses nombreuses conférences sur le dessin d’architecture et la perspective en Belgique, en Espagne, au Portugal et en Italie. Et certains d’entre vous auront le privilège de suivre ses cours de dessin les 24 et 25 juin dans les rues de Clermont-Ferrand (inscription préalable aux ateliers ici)… En attendant de le rencontrer, direction son compte Flickr où l’on peut admirer des milliers de dessins réalisés par « l’homme qui dessine comme d’autres font des confitures ».

Peux-tu nous expliquer les thèmes des ateliers que tu animeras durant Clermont dessine ?

Etant architecte, j’ai proposé deux ateliers dont le thème reste le dessin d’architecture.

Dans le premier « Voir le ciel », je propose de commencer le dessin d’une rue ou d’un bâtiment complexe en fixant son attention sur la manière dont l’architecture se découpe sur le ciel. Le premier trait du dessin sera donc cette limite, en essayant de respecter les proportions, la dimension relative et la direction de chaque tronçon de la ligne que l’on trace sur le papier.

Dans le second atelier « Epuiser un sujet », je propose de choisir un sujet limité, par exemple une fontaine, et de tenter d’épuiser le sujet en plusieurs dessins. C’était, par le texte, l’objectif de Georges Perec dans son roman « Tentative d’épuisement d’un lieu parisien », où la place Saint-Sulpice et son animation sont traduites dans une description systématique.

En sortant de l’atelier « Voir le ciel », qu’aura-t-on appris ?

« Voir le ciel » est un titre d’atelier qui me paraît, après coup, ambigu ;-).

J’aurais dû écrire « Contours du ciel ». Puisque le sujet du dessin n’est effectivement pas le ciel, mais bien la manière dont l’architecture s’y découpe…

Photo-Gerard-Michel

Quel est le type de ciel le plus difficile à dessiner ?

L’objectif de l’atelier est ailleurs. Mais pour moi, le ciel le plus difficile à rendre à l’aquarelle est le ciel « bleu »… car dans un carnet, et pour peu qu’il fasse chaud et qu’il y ait un peu de vent… on n’est jamais dans une situation confortable pour obtenir un à-plat bleu…

Quels sont tes deux conseils pour choisir un point de vue intéressant avant de se mettre à dessiner ?

Je dirais que tout point de vue peut être intéressant… mais que le choix dépend de l’objectif que l’on se fixe. Par contre, le choix d’un cadrage est bien plus important. Comment saisir le sujet dans le cadre de la feuille de papier?

Une méthode que j’utilise très souvent consiste à cacher le sujet avec mon papier, tenu à une distance variable, jusqu’à ce qu’il recouvre exactement l’objet du dessin. Je m’efforce alors de « voir » le dessin « à travers » le cadre de mon papier. C’est pour moi très efficace.

Si l’on souhaite dessiner la fontaine de la place de la Victoire à Clermont-Ferrand, faut-il s’intéresser au détail, aux figures monstrueuses ou aux griffons des angles ? Bref… par où commencer ?

Il n’y a pas UNE manière de commencer ! Il y en a autant que de choix de points de vue possibles !

La première étape consiste donc à regarder en profondeur le sujet, à y chercher le ou les aspects porteurs d’intérêt, tant dans les formes que dans les lumières… Il faudra même parfois différer son plaisir en attendant l’heure où les ombres sont les plus intéressantes…

Combien te faut-il de temps pour dessiner cette fontaine ?

Encore une fois, les variations individuelles sont innombrables ! Que veut-on saisir ? Je dirais que pour dessiner la fontaine, il me faudrait entre une minute et une journée.

Ses ateliers pendant Clermont dessine !

Atelier N°03 : Epuiser un sujet
Samedi 24 juin de 10h à 12h

Atelier N°08 : Voir le ciel / COMPLET
Dimanche 25 juin de 10h à 12h

L’interview d’Emdé

L’interview de Cat Gout

L’interview de lapin

L’interview de Tazab