CLERMONT DESSINE – L’INTERVIEW D’EMDE

Immersion dans les cases et les bulles d’Emdé !

Cet été vous le croiserez peut-être à un festival de musique en train de croquer les artistes sur scène ou dans les rues de Clermont-Ferrand en train d’expliquer comment mixer les codes de la BD avec l’exercice du dessin in situ (inscription préalable aux ateliers ici), durant Clermont dessine. Avis aux amateurs, Emdé vous fera rentrer dans la peau d’un reporter-dessinateur grâce à deux outils : un carnet et un feutre noir.

Peux-tu nous expliquer les thèmes des ateliers que tu animeras durant Clermont dessine ?

J’animerai trois ateliers durant Clermont dessine. Le premier s’intitule « Regardons-nous, dessinons-nous » et fera l’objet de petits exercices ludiques de dessin, bien utiles quand on veut faire le portrait de quelqu’un, en voyage ou pas.

Le second atelier, « De cases en bulles, balade croquée » propose de travailler et d’associer les techniques propres au carnet de voyage et à la bande dessinée pour créer un récit hybride.

Et le dernier atelier qui s’appelle « Le carnet de voyage pour les nuls » est une invitation, une initiation à la pratique du carnet de voyage.

En sortant de l’atelier « De cases en bulles, balade croquée », qu’aura-t-on appris ?

On aura appris, j’espère, une nouvelle manière de raconter-dessiner un lieu, un moment, une aventure… Et puis aussi que c’est un petit jeu bien amusant !

Quel est ton auteur de BD préféré ? Et de carnet de voyage?

C’est difficile de ne choisir qu’un seul auteur de bd… Mais par exemple, j’aime beaucoup le travail d’Emmanuel Lepage autour de ce mélange carnet/bd. Pour les carnets, c’est dur aussi… En tout cas, parmi les sketchers de «Clermont dessine», il y a quelques-uns de mes maîtres !

Quelle est la plus belle balade que tu aies croquée ?

Ma plus belle balade croquée, je l’ai faite en montgolfière l’année dernière pour « Vol au-dessus d’un nid de volcans », c’était magique !

Emde

Quelle balade rêverais-tu de faire pour réaliser un carnet de voyage ?

En ce moment, je dessine avec un groupe de musiciens sur un projet qui s’appelle « Le voyage musical de Rézé », un concept de concert dessiné, à base de musiques du monde… Ce qui me plairait énormément ce serait de le faire pour de vrai, ce voyage autour du monde, et d’aller jouer le spectacle partout, et de tout dessiner !

Pour toi, on a plus de libertés dans une case ou dans une bulle ?

Arf… je crois vraiment qu’on peut être aussi libre dans une case, dans une bulle qu’en dehors.
Maintenant les mots sont peut-être plus simples à manier et à mettre en place que les traits… je veux dire, il est plus facile et rapide d’écrire « au lever du soleil ce matin, il régnait déjà une agitation folle sur le marché » que d’en faire le dessin. Mais faire le dessin est bien plus amusant !

Ses ateliers pendant Clermont dessine !

Atelier N°05 : Regardons-nous, dessinons-nous / COMPLET
Samedi 24 juin de 14h30 à 16h30

Atelier N°07 : De cases en bulles, balade croquée
Dimanche 25 juin de 10h à 12h

Atelier N°11 : Le carnet de voyage pour les nuls / COMPLET
Dimanche 25 juin de 14h30 à 16h30

L’interview de Cat Gout

selfie Cat Gout

L’interview de lapin

Lapin

L’interview de Gérard Michel

GerardMichel

L’interview de Tazab

Tazab selfie